www-commits
[Top][All Lists]
Advanced

[Date Prev][Date Next][Thread Prev][Thread Next][Date Index][Thread Index]

www/philosophy freedom-or-copyright.html freedo...


From: Cédric CORAZZA
Subject: www/philosophy freedom-or-copyright.html freedo...
Date: Sun, 06 Apr 2008 11:12:35 +0000

CVSROOT:        /webcvs/www
Module name:    www
Changes by:     Cédric CORAZZA <ccorazza>      08/04/06 11:12:35

Modified files:
        philosophy     : freedom-or-copyright.html 
Added files:
        philosophy     : freedom-or-copyright.fr.html 

Log message:
        Adding French document

CVSWeb URLs:
http://web.cvs.savannah.gnu.org/viewcvs/www/philosophy/freedom-or-copyright.html?cvsroot=www&r1=1.25&r2=1.26
http://web.cvs.savannah.gnu.org/viewcvs/www/philosophy/freedom-or-copyright.fr.html?cvsroot=www&rev=1.19

Patches:
Index: freedom-or-copyright.html
===================================================================
RCS file: /webcvs/www/www/philosophy/freedom-or-copyright.html,v
retrieving revision 1.25
retrieving revision 1.26
diff -u -b -r1.25 -r1.26
--- freedom-or-copyright.html   10 Mar 2008 13:54:51 -0000      1.25
+++ freedom-or-copyright.html   6 Apr 2008 11:11:27 -0000       1.26
@@ -188,7 +188,7 @@
 <p>
 Updated:
 <!-- timestamp start -->
-$Date: 2008/03/10 13:54:51 $
+$Date: 2008/04/06 11:11:27 $
 <!-- timestamp end -->
 </p>
 </div>
@@ -212,6 +212,8 @@
 <ul class="translations-list">
 <!-- English -->
 <li><a href="/philosophy/freedom-or-copyright.html">English</a>&nbsp;[en]</li>
+<!-- French -->
+<li><a 
href="/philosophy/freedom-or-copyright.fr.html">Fran&#x00e7;ais</a>&nbsp;[fr]</li>
 </ul>
 </div>
 </div>

Index: freedom-or-copyright.fr.html
===================================================================
RCS file: freedom-or-copyright.fr.html
diff -N freedom-or-copyright.fr.html
--- /dev/null   1 Jan 1970 00:00:00 -0000
+++ freedom-or-copyright.fr.html        6 Apr 2008 11:11:27 -0000       1.19
@@ -0,0 +1,257 @@
+<!--#include virtual="/server/header.fr.html" -->
+
+<title>Libert&eacute; ou copyright ?</title>
+
+<!--#include virtual="/server/banner.html" -->
+
+<h2>Libert&eacute; ou copyright<sup><a href="#note1">1</a></sup></h2>
+
+<!-- This document uses XHTML 1.0 Strict, but may be served as -->
+<!-- text/html.  Please ensure that markup style considers -->
+<!-- appendex C of the XHTML 1.0 standard. See validator.w3.org. -->
+
+<!-- Please ensure links are consistent with Apache's MultiView. -->
+<!-- Change include statements to be consistent with the relevant -->
+<!-- language, where necessary. -->
+
+<p>
+  par <strong>Richard M. Stallman</strong>
+</p>
+
+<p>Le droit d'auteur fut cr&eacute;&eacute; &agrave; l'&acirc;ge de 
l'imprimerie
+en tant que r&eacute;glementation industrielle du m&eacute;tier de
+l'&eacute;criture et de l'&eacute;dition. Le but &eacute;tait d'encourager la
+diversit&eacute; des travaux &eacute;crits. Le moyen &eacute;tait de demander
+aux &eacute;diteurs la permission de l'auteur pour publier les 
nouveaut&eacute;s.
+Cela permettait aux auteurs d'obtenir des revenus de la part des 
&eacute;diteurs,
+ce qui facilitait et encourageait l'&eacute;criture. Le public ordinaire en
+recevait le b&eacute;n&eacute;fice, tout en y perdant peu&nbsp;: le droit 
d'auteur
+ne faisait que restreindre la publication , pas les actes du lecteur. Ce 
faisant,
+le droit d'auteur &eacute;tait indiscutablement un syst&egrave;me
+b&eacute;n&eacute;fique au public et donc l&eacute;gitime.</p>
+
+<p>Bien. Au revoir le pass&eacute; donc.</p>
+
+<p>Plus r&eacute;cemment, l'humanit&eacute; a d&eacute;velopp&eacute; une
+nouvelle mani&egrave;re de distribution de l'information&nbsp;: ordinateurs et
+r&eacute;seaux. Ils facilit&egrave;rent la copie et la manipulation 
d'information
+comme les programmes, les enregistrements musicaux, les livres, les films, et
+offrirent la possibilit&eacute; d'un acc&egrave;s illimit&eacute; &agrave; 
toutes
+sortes de donn&eacute;es&nbsp;: une utopie 
&laquo;&nbsp;informationnelle&nbsp;&raquo;.</p>
+
+<p>Un obstacle subsistait&nbsp;: le droit d'auteur. Lecteurs et auditeurs, qui
+utilis&egrave;rent leur nouvelle possibilit&eacute; de copier et de partager
+l'information publi&eacute;e, &eacute;taient techniquement des contrevenants au
+droit d'auteur. La m&ecirc;me loi qui, au d&eacute;part, servait
+b&eacute;n&eacute;fiquement de r&egrave;glementation industrielle aux
+&eacute;diteurs devint une restriction pour le public qu'elle &eacute;tait
+sens&eacute;e servir.</p>
+
+<p>Dans une d&eacute;mocratie, une loi qui emp&ecirc;che une activit&eacute;
+populaire et utile est, normalement, rapidement assouplie. Mais pas o&ugrave;
+les industries ont un pouvoir politique. Le lobby des &eacute;diteurs
+d&eacute;termin&eacute; &agrave; emp&ecirc;cher le public de se servir de la
+puissance de l'ordinateur, trouva un outil pratique dans le droit d'auteur. 
Sous
+son influence, plut&ocirc;t que d'assouplir les r&egrave;gles et de s'adapter 
aux
+circonstances, les gouvernements les endurcirent comme jamais, oubliant le
+partage.</p>
+
+<p>Mais ce ne fut pas le pire. Les ordinateurs peuvent &ecirc;tre des outils
+puissants de domination quand les developpeurs contr&ocirc;lent le programme
+utilis&eacute;. Les &eacute;diteurs r&eacute;alis&egrave;rent, qu'en publiant
+des travaux dans un format chiffr&eacute; seulement visibles par des programmes
+autoris&eacute;s, ils pourraient obtenir un pouvoir sans 
pr&eacute;c&eacute;dent&nbsp;:
+contraindre les lecteurs &agrave; payer et à s'identifier &agrave; chaque 
lecture
+de livre, chaque &eacute;coute de chanson ou visionnage de vid&eacute;o.</p>
+
+<p>Les &eacute;diteurs obtinrent l'aide du gouvernement am&eacute;ricain pour 
r&eacute;aliser
+leur r&ecirc;ve avec le <acronym title="Digital Millenium Copyright 
Act">DMCA</acronym>
+(loi sur le droit d'auteur du mill&eacute;naire num&eacute;rique)
+de 1998. Cette loi donnait aux &eacute;diteurs le droit d'&eacute;crire leurs 
propres
+r&egrave;gles du droit d'auteur, en les mettant en &oelig;uvre dans le code 
des lecteurs
+autoris&eacute;s. (Cette pratique est appel&eacute;e
+<acronym title="Digital Right Management">DRM</acronym> ou gestion des droits
+num&eacute;riques). M&ecirc;me lire ou &eacute;couter sans autorisation est 
interdit.</p>
+
+<p>Nous avons toujours les m&ecirc;mes vieilles libert&eacute;s pour
+l'utilisation de livre papier ou autre m&eacute;dia analogique. Mais, si les
+livres &eacute;lectroniques remplacent les imprim&eacute;s, ces
+libert&eacute;s ne seront pas tranf&eacute;r&eacute;es. Imaginez&nbsp;: plus de
+magasin d'occasions, plus de pr&ecirc;t de livre &agrave; un ami, plus 
d'emprunt
+&agrave; la biblioth&egrave;que publique, plus de 
&laquo;&nbsp;triche&nbsp;&raquo;
+qui pouvait donner &agrave; quelqu'un la chance de lire sans payer. Plus 
d'achat
+anonyme de livre en esp&egrave;ce: vous ne payez un livre &eacute;lectronique
+qu'avec une carte de cr&eacute;dit. Voici le monde que veulent les 
&eacute;diteurs pour nous. Si vous
+achetez l'Amazon Kindle<sup><a href="#note2">2</a></sup> (nous l'appelons le
+Swindle<sup><a href="#note3">3</a></sup>) ou le lecteur Sony (nous l'appelons 
le
+Shreader pour ce qu'il menace de faire aux livres), vous payez pour
+r&eacute;aliser ce monde.</p>
+
+<p>La col&egrave;re du public &agrave; propos des DRM cro&icirc;t 
doucement,ralentie
+par des termes de propagande comme
+<a href="/philosophy/words-to-avoid.fr.html">&laquo;&nbsp;protection
+d'auteur&nbsp;&raquo;</a> et
+<a href="/philosophy/not-ipr.fr.html">&laquo;&nbsp;propri&eacute;t&eacute;
+intellectuelle&nbsp;&raquo;</a> qui ont convaincu les lecteurs que leurs droits
+ne comptaient pas. Ces termes d&eacute;montrent implicitement, que les
+&eacute;diteurs imposent un pouvoir sp&eacute;cial, au nom des auteurs, devant
+lequel nous devons nous incliner moralement, et que nous trompons quelqu'un en
+lisant et &eacute;coutant quelque chose sans payer.</p>
+
+<p>les organismes qui tirent le plus profit de l'exercice l&eacute;gal du droit
+d'auteur, le font au nom du droit d'auteur (la plupart d'entre eux gagnant
+peu). Ils voudraient que vous pensiez que le droit d'auteur est un droit 
naturel,
+et que nous, public, devrions le supporter aussi p&eacute;nible soit-il. Ils
+appellent le partage &laquo;&nbsp;piraterie&nbsp;&raquo; assimilant l'aide 
&agrave;
+son voisin &agrave; une attaque de bateau.</p>
+
+<p>Ils nous disent aussi qu'une guerre cruelle contre la copie est la seule
+mani&egrave;re de garder l'art vivant. Quoi qu'il en soit, cela ne justifie 
pas une
+telle cruaut&eacute;&nbsp;; qui plus est, ce n'est pas vrai. Le partage public
+de copies tend &agrave; augmenter les ventes de la plupart des travaux et ne
+diminue les ventes que pour dix pourcents des meilleurs succ&egrave;s.</p>
+
+<p>D'ailleurs, les meilleurs vendeurs peuvent faire encore mieux. Stephen King 
a
+gagn&eacute; des centaines de milliers de dollars en vendant un livre 
&eacute;lectronique
+non-chiffr&eacute;&nbsp;: sans obstacle &agrave; la copie et au partage. La 
chanteuse Issa,
+aussi connue sous le nom de Jane
+Siberry, demande au public <a 
href="http://www.sheeba.ca/store/letterSDP.php";>de
+choisir son propre prix</a> quand il t&eacute;l&eacute;charge les chansons,
+faisant une moyenne par t&eacute;l&eacute;chargement sup&eacute;rieure &agrave;
+l'habituel 0,99$. Radiohead empocha des millions en invitant ses fans
+&agrave; copier un album et payer ce qu'ils voulaient alors qu'il &eacute;tait
+aussi partag&eacute; &agrave; travers les r&eacute;seaux pair-à-pair.
+En 2008, <a 
href="http://www.boingboing.net/2008/03/05/nine-inch-nails-made.html";>
+Nine Inch Nails a publi&eacute; un album en autorisant le partage de copies</a>
+et a gagn&eacute; 750 000 dollars en quelques jours.
+</p>
+
+<p>Lorsque les r&eacute;seaux informatiques permettent une m&eacute;thode 
facile
+et anonyme pour envoyer &agrave; quelqu'un une petite somme d'argent, sans
+carte de cr&eacute;dit, il devrait &ecirc;tre ais&eacute; de mettre en place un
+meilleur syst&egrave;me d'aide aux arts. Quand vous verrez un travail, il y 
aura
+un bouton disant &laquo;&nbsp;Cliquez ici pour donner un dollar &agrave;
+l'artiste&nbsp;&raquo;. Le presserez-vous au moins une fois par semaine&nbsp;?
+Mais les contributions volontaires des fans peuvent d&eacute;j&agrave; 
soutenir un
+artiste&nbsp;; Kevin Kelly estime qu'un artiste n'a besoin de trouver
+qu'approximativement <a 
href="http://www.kk.org/thetechnium/archives/2008/03/1000_true_fans.php";>
+1000 vrais fans</a>.
+</p>
+
+<p>Un autre bon moyen d'aider la musique et les arts est une taxe sur les
+<a href="dat.fr.html">supports vierges<sup><a href="#note4">4</a></sup></a>. 
Si l'&eacute;tat distribue
+enti&egrave;rement l'imp&ocirc;t aux artistes, il ne se perdra pas dans la 
poche
+de cadres commerciaux. Cependant, l'&eacute;tat ne devrait pas le distribuer
+proportionnellement &agrave; la popularit&eacute; car cela profiterait &agrave;
+quelques superstars en laissant peu pour les autres artistes. Ainsi, je 
recommande
+d'utiliser une &laquo;&nbsp;fonction racine cubique&nbsp;&raquo; ou quelque 
chose
+de similaire. Avec cette fonction, une superstar ayant 1000 fois la
+popularit&eacute; d'un artiste &agrave; succ&egrave;s, ne touchera que
+l'&eacute;quivalent de 10 fois, au lieu de 1000. De cette mani&egrave;re, bien
+qu'une &laquo;&nbsp;vedette&nbsp;&raquo; touche plus que les autres artistes,
+l'ensemble des superstars n'aura qu'une fraction de l'argent, l'essentiel
+restant pour aider la majorit&eacute; des cr&eacute;ateurs. Ce syst&egrave;me
+utiliserait nos imp&ocirc;ts efficacement pour aider les arts.</p>
+
+<!--
+<p>
+In Spain, this tax system should replace the SGAE and its canon,
+which could be eliminated.</p> -->
+
+<p>Pour que le droit d'auteur colle &agrave; l'&acirc;ge du r&eacute;seau, nous
+devrions interdire les DRM et l&eacute;galiser les copies ou partages non
+commerciaux de tous les travaux publi&eacute;s. Mais avant que nous ne gagnions
+cette bataille, vous devez vous prot&eacute;ger&nbsp;: n'achetez aucun produit
+avec DRM &agrave; moins que vous n'ayiez personnellement les moyens de les
+contourner et de faire des copies.</p>
+
+<p>
+Richard M. Stallman</p>
+
+<p>Notes du traducteur</p>
+
+<p><a name="note1">1</a> Le &laquo;&nbsp;copyright&nbsp;&raquo; de 
l&eacute;gislation am&eacute;ricaine
+peut se traduire par droit d'auteur. Cependant la notion &eacute;tant
+diff&eacute;rente en France d'un point de vue l&eacute;gal, je
+pr&eacute;f&egrave;re le laisser en l'&eacute;tat dans le titre.</p>
+
+<p><a name="note2">2</a>Amazon Kindle&nbsp;: lecteur de livres 
&eacute;lectroniques
+&eacute;quip&eacute; d'un DRM, utilisant un format propri&eacute;taire le PRC
+concurrent du <acronym title="Portable Document Format">PDF</acronym> 
d'Adobe.</p>
+
+<p><a name="note3">3</a>Swindle&nbsp;: fraude, escroquerie
+   Kindle Swindle est le nom d'une campagne men&eacute;e par la FSF.</p>
+
+<p><a name="note4">4</a>Supports vierges&nbsp;: CD, DVD vierges.</p>
+
+</div>
+
+<!-- If needed, change the copyright block at the bottom. In general, -->
+<!-- all pages on the GNU web server should have the section about    -->
+<!-- verbatim copying.  Please do NOT remove this without talking     -->
+<!-- with the webmasters first. --> 
+<!-- Please make sure the copyright date is consistent with the document -->
+<!-- and that it is like this "2001, 2002" not this "2001-2002." -->
+<!-- for id="content", starts in the include above -->
+
+<!--#include virtual="/server/footer.html" -->
+
+<div id="footer">
+
+<p>Pour les questions et requ&ecirc;tes relatives &agrave; la FSF &amp;
+GNU&nbsp;: <a href="mailto:gnu&#64;gnu.org";><em>gnu&#64;gnu.org</em></a>.
+Autres <a href="/home.fr.html#ContactInfo">moyens pour contacter</a> la FSF.
+
+Merci d'envoyer des commentaires sur cette page web &agrave; <a 
href="mailto:webmasters&#64;gnu.org";><em>webmasters&#64;gnu.org</em></a>,
+envoyer une autre question &agrave; <a 
href="mailto:gnu&#64;gnu.org";><em>gnu&#64;gnu.org</em></a>.
+</p>
+
+<p>Copyright &copy; 2008 Richard M. Stallman</p>
+
+<p>Verbatim copying and distribution of this entire article is
+permitted in any medium, provided this notice is preserved.
+</p>
+
+<p>La reproduction exacte et la distribution int&eacute;grale de cet
+article est permise sur n'importe quel support d'archivage, pourvu que
+cette notice soit pr&eacute;serv&eacute;e.</p>
+
+<p>
+Derni&egrave;re mise-&agrave;-jour&nbsp;:
+<!-- timestamp start -->
+$Date: 2008/04/06 11:11:27 $
+<!-- timestamp end -->
+</p>
+
+<p>
+Traduction&nbsp;: Claude le Paih.<br />
+R&eacute;vision&nbsp;: <a 
href="mailto:trad-gnu&#64;april.org";>trad-gnu&#64;april.org</a>
+</p>
+
+</div>
+
+<div id="translations">
+<h3>Traductions de cette page</h3>
+
+<!-- Please keep this list alphabetical, and in the original -->
+<!-- language if possible, otherwise default to English -->
+<!-- If you do not have it English, please comment what the -->
+<!-- English is.  If you add a new language here, please -->
+<!-- advise web-translators&#64;gnu.org and add it to -->
+<!--    - in /home/www/bin/nightly-vars either TAGSLANG or WEBLANG -->
+<!--    - in /home/www/html/server/standards/README.translations.html -->
+<!--      one of the lists under the section "Translations Underway" -->
+<!--    - if there is a translation team, you also have to add an alias -->
+<!--      to mail.gnu.org:/com/mailer/aliases -->
+
+<!-- Please also check you have the 2 letter language code right versus -->
+<!--     http://www.w3.org/WAI/ER/IG/ert/iso639.htm -->
+
+<ul class="translations-list">
+<li><a href="/philosophy/freedom-or-copyright.html" 
title="English">English</a>&nbsp;[en]</li>
+<li><a href="/philosophy/freedom-or-copyright.fr.html" 
title="French">Fran&#x00e7;ais</a>&nbsp;[fr]</li>
+</ul>
+</div>
+</div>
+</body>
+</html>




reply via email to

[Prev in Thread] Current Thread [Next in Thread]